Je suis disponible pour travailler avec vous !!!

Salut, je suis TUAYO Borel

professionnel du marketing digital, webmaster, graphiste et blogueur

Télécharger mon CV

différence entre community management et le social selling

Quelle différence entre community management et le social selling

Il y a peu, les entreprises s’interrogeaient sur l’intérêt de leur présence sur les réseaux sociaux. Elles ont aujourd’hui compris tout le potentiel de ces plateformes et y lancent de plus en plus de campagnes marketing ambitieuses.

Reste qu’elles ont besoin de ressources efficaces pour atteindre leur but. Alors, plutôt Community Management ou social selling ? (ou les deux ?)

L’acquisition de leads à travers les réseaux sociaux fait partie d’une stratégie de médias sociaux ou plus largement d’Inbound Marketing.

Pour décrire cette présence sur les réseaux sociaux, nous trouvons souvent la fonction de « Community Manager ».

Community Manager et social selling sont en effet des fonctions aux tâches et finalités bien différentes.

Les deux pratiques peuvent se confondre dans certains cas mais il demeure utile de comprendre les différences de ces deux métiers.

Le Community manager en quelques mots 

  • C’est créer du contenu de qualité en surfant sur les tendances actuelles
  • créer de l’échange interactif avec votre communauté
  • Tenir informer vos abonnés des actualités, de vos nouvelles offres, promotions et événements
  • croitre et fidéliser votre clientèle
  • Booster le PageRank de votre site internet

Pour en savoir plus sur le métier du Community manager, je vous invite à me contacter directement ICI

tuayo_borel_community_manager_cameroun social selling

Qu’est-ce que le social selling ?

Le social selling est une des conséquences de la transformation numérique : aujourd’hui en BtoB, 57% des décisions d’achats sont prises bien avant le premier contact avec un commercial. Les acheteurs et décideurs se sont simplement forgés une opinion, grâce à des recherches sur Google et les réseaux sociaux. C’est ce que l’on appelle le pré-achat.

Comment préempter cette phase de pré-achat ? C’est là que les contenus entrent en jeu : vos équipes commerciales doivent diffuser au bon endroit, au bon moment et surtout aux bonnes personnes des contenus qui vont prouver votre expertise, votre savoir-faire, démontrer la performance de votre produit / service mais aussi des contenus qui répondent à une problématique chez vos clients potentiels. Bref, tout ce qui va influencer l’acheteur pendant son cycle de pré-achat.

Le social selling ne remplace pas les techniques commerciales et marketing classiques; c’est simplement un canal supplémentaire qui permet de générer plus de leads, de réduire le cycle de vente de vos équipes et potentiellement de mieux convertir.

Comment ajuster sa stratégie ?

Si vous êtes intéressé par des conversions rapides et des opportunités de court terme, lancez-vous dans le Social selling sans plus attendre.

En augmentant le volume de publications et en distillant des Call-To-Action, vous verrez en quelques mois les effets de votre présence accrue sur les réseaux sociaux sur vos ventes.

Si, en revanche, vous êtes davantage intéressé par le succès de votre marque sur le long terme grâce à l’acquisition de nouveaux fans et à la fidélisation des anciens, pensez à investir dans le Community Management.

  • Partager ceci:
2 comments
  • Igor
    Igor | 22 mars 2019

    Très belle explication, merci bien

    • tuayo
      tuayo | 22 mars 2019

      merci à toi Igor

Leave a comment

%d blogueurs aiment cette page :